Le Projet Rose Lithium-Tantale de Corporation Lithium Éléments Critiques : Mise à jour Corporative

- October 8th, 2020

MONTREAL, QC ACCESSWIRE 8 octobre 2020 Corporation lithium éléments critiques est heureuse de faire une mise à jour corporative et sur les récents développements du projet Rose Lithium-Tantale . Faits saillants :Une firme de recherche reconnue auprès de l’industrie a mentionné que les prix du lithium « ont touché le bas »La demande d’hydroxyde de lithium devrait dépasser la demande de carbonate de lithium …

MONTREAL, QC / ACCESSWIRE / 8 octobre 2020 / Corporation lithium éléments critiques (la « Société » ou « Critical Éléments ») (TSX.V:CRE) (OTCQX:CRECF) (FSE:F12) est heureuse de faire une mise à jour corporative et sur les récents développements du projet Rose Lithium-Tantale (« Rose » ou le « Projet »).

Faits saillants :

  • Une firme de recherche reconnue auprès de l’industrie a mentionné que les prix du lithium « ont touché le bas »
  • La demande d’hydroxyde de lithium devrait dépasser la demande de carbonate de lithium d’ici 2022, dépassant 200 000 tm LCE selon Canaccord Genuity Research
  • Un procédé d’extraction de lithium sans sulfate, similaire à celui récemment annoncé par Tesla, a été testé avec succès par Critical Éléments en 2017 et 2018 avec un taux de récupération de 93 % à partir du concentré de spodumène
  • La stratégie des matières premières de la Commission européenne et le récent décret américain exigent de toute urgence un approvisionnement en matières premières essentielles de pays comme le Canada
  • Critical Éléments a déposé les compléments d’informations demandés auprès des autorités provinciales dans le cadre du processus d’évaluation de l’impact environnemental du projet Rose.
  • Les fortes aspirations électriques du Québec

Mise à jour corporative et du projet Rose

Critical Éléments aspire à devenir un joueur mondial important et un fournisseur responsable d’hydroxyde de lithium pour les industries émergentes de véhicules électriques et de stockage d’énergie. La Société est bien positionnée pour jouer un rôle important sur le marché du lithium avec l’un des gisements de spodumène le plus pur au monde et avec plus de 530 km2de terrains potentiels dans une juridiction minière de premier rang au Québec. Critical Éléments se concentre sur la réalisation de cet objectif avec un impact environnemental minimal en tirant parti de l’électricité à faible émission de carbone disponible sur le réseau électrique établi au Québec, tout en coopérant avec la Nation crie d’Eastmain et les autres communautés locales des Nations cries avec lesquelles les relations ont été officialisées publiquement.

Critical Éléments souhaite commenter l’appréciation du cours de l’action qu’a connue la Société ainsi que de nombreuses autres sociétés d’exploration et de développement de lithium au cours des récentes séances de négociation. Critical Éléments est d’avis qu’une grande partie des récentes fluctuations du cours des actions peut être attribuée à une série d’événements exogènes qui contribuent à des perspectives d’offre et de demande de lithium à long terme très positives.

Au cours des derniers mois, la Société a été en constante communication avec les autorités réglementaires provinciale et fédérale concernant l’obtention des permis nécessaires pour le projet Rose. Critical Éléments a récemment transmis au Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (le « MELCC ») les compléments d’information demandés et s’attend de recevoir des commentaires dans les prochaines semaines. Les compléments d’information demandés par l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (la « LCEE ») seront quant à eux fournis d’ici peu.

Dr. Steffen Haber, président de Critical Éléments, ancien président et chef de la direction de Rockwood Lithium, vendu à Albemarle pour 6,2 milliards de dollars américains en janvier 2015. Il a déclaré : « Nous sommes convaincus que notre concentré de spodumène de haute pureté de source responsable et notre hydroxyde de lithium de qualité batterie seront hautement commercialisables sur les marchés nord-américain et européen au cours de la décennie ou plus, avant que le recyclage ne devienne une présence significative dans le paysage des matériaux de batterie. »

Stratégie européenne sur les minéraux critiques

La Commission européenne (« CE ») a publié sa stratégie de sécurité et de développement durable pour les matières premières critiques en septembre 2020, une partie de la Green Deal qui cherche à atteindre la neutralité climatique en 2050. La CE estime que la crise de la Covid-19 a révélé la fragilité de chaînes d’approvisionnement mondiales mettant l’accent sur la nécessité d’accroître la résilience de la chaîne d’approvisionnement et l’autonomie européenne. La liste des « matériaux critiques » de l’Union européenne (« UE ») a été élargie pour inclure 30 matières premières en 2020, par rapport à 27 en 2017, et comprend maintenant le lithium. Selon la CE, pour atteindre ses objectifs pour les batteries de véhicules électriques et le stockage d’énergie, l’UE aura besoin jusqu’à 18 fois plus de lithium en 2030 et jusqu’à 60 fois plus en 2050, par rapport à la demande en approvisionnement actuel de l’UE.

Le rapport la CE souligne le fait que des pays comme la Chine, les États-Unis et le Japon ont déjà commencé à sécuriser leurs futurs approvisionnements en matières premières, à diversifier leurs sources d’approvisionnement, et ce grâce à des partenariats stratégiques avec des pays riches en ressources et à développer des sources de matières premières internes intégrées. En raison des limites géologiques, l’UE reconnaît que sa chaîne d’approvisionnement régionale reposera largement sur les importations à moyen et long termes. Dans ce marché concurrentiel, le plan d’action de l’UE comprend la diversification de l’approvisionnement grâce à un approvisionnement durable et responsable dans des pays tiers, en mentionnant spécifiquement les pays miniers très développés comme le Canada. La Banque européenne d’investissement a également adopté une nouvelle politique de prêt dans le domaine de l’énergie, qui soutiendra des projets dans l’UE et dans des pays tiers relatifs à la fourniture de matières premières essentielles nécessaires aux technologies à faible émission de carbone dans l’UE.

Une firme de recherche reconnue auprès de l’industrie a mentionné que les prix du lithium « ont touché le bas »

Canaccord Genuity Corp. (« CG ») est l’une des principales sociétés de courtage couvrant le secteur du lithium. Dans un rapport publié en septembre 2020, les analystes de CG ont déclaré que les prix du lithium étaient au plus bas, un point de vue soutenu par les réductions de production, les contraintes de capacité et les prix des produits chimiques en Chine tombant en dessous de la courbe de coût mondiale du LCE. Bien que les prix du carbonate de lithium de qualité batterie et de l’hydroxyde de lithium vendu à des fabricants de batteries de premier plan ont bien résisté, CG considère que les prix courants sur de plus larges spécifications n’est pas soutenable dans un environnement durable.

Points saillants du rapport :

  • De solides volumes de ventes de véhicules électriques en Europe depuis le début de 2020 compensent la baisse des ventes chinoises, la croissance devant s’accélérer avec l’introduction de normes d’émissions de CO2 plus strictes pour la flotte de l’UE et de nouvelles subventions gouvernementales
    • CG prévoit un taux de croissance annuel composé de 22 % pour la demande en lithium d’ici 2030
  • CG estime qu’un total de ~ 440 000 t/a de carbonate de lithium équivalent (« LCE ») en capacité actuelle ou prévue a été annulée ou différée au cours des douze derniers mois en réponse au recul des prix du lithium
    • Des prix plus élevés seront nécessaires pour encourager un retour aux taux de croissance antérieur de l’approvisionnement et afin d’accélérer les investissements dans de nouvelles capacités
  • On s’attend à ce que les excédents de l’offre s’inversent pour la plupart d’ici 2023, douze mois avant la prévision précédente
  • La demande d’hydroxyde de lithium devrait rattraper la demande de carbonate de lithium en 2022, deux ans avant les prévisions précédentes, alors que les ventes de véhicules électriques s’accélèrent en Europe (généralement caractérisées par des véhicules plus gros utilisant des formulations de batteries au nickel à plus haute teneur nécessitant de l’hydroxyde de lithium)
    • Cela a des implications de croissance importantes pour les sources d’approvisionnement en spodumène de roche dure par rapport aux sources de saumure, en particulier pour les gisements de spodumène de haute pureté comme Rose
    • Les retards dans l’expansion de la capacité de conversion de l’hydroxyde de lithium soutiennent la thèse de CG selon laquelle d’importants déficits du marché devraient apparaître à partir de 2025

Journée de la batterie de Tesla

Lors de la très attendue journée annuelle de la batterie en septembre 2020, Tesla, Inc. (« Tesla ») a souligné ses avancés technologiques dans les véhicules électriques et l’ingénierie de procédés. La direction a défini ses propres objectifs et a fixé le rythme pour ses concurrents. Tesla a l’intention de réaliser une transition mondiale complète vers une énergie durable nécessitant la livraison de véhicules électriques abordables et le stockage d’énergie. Cela nécessitera la production de batterie d’une échelle de térawatt et des cellules plus abordables. Tesla vise une capacité de fabrication de batteries de 3 TWh/an d’ici 2030 contre 100 MWh/an aujourd’hui. Parallèlement, Tesla a l’intention d’augmenter l’autonomie de 54 %, de réduire les investissements en capital ($/GWh) de 69 % et de réduire les coûts de production de 56 %. Tesla a repensé l’ensemble du processus, de la conception de la cellule au traitement de la cellule/conception de l’usine, aux matériaux d’anode, aux matériaux de cathode et à l’intégration de la cellule du véhicule.

Du côté des matières premières pour la production de cathode, Tesla mise sur la réduction de la distance parcourue pour chaque kilogramme de matière, en ciblant une réduction de 80 % par rapport aux niveaux actuels. Cette réduction implique un virage important vers des chaînes d’approvisionnement régionales autour des centres de fabrication de batteries Tesla situés à Shanghai, Berlin et au Texas. Tesla semble s’être lancé dans une approche à deux volets, s’approvisionnant en concentré de spodumène au niveau régional pour la conversion en hydroxyde de lithium et en lithium à partir de ses opérations au Nevada.

Tesla a l’intention de construire une installation de conversion attenante à son usine de fabrication de cathodes et de cellules au Texas, qui sera initialement alimentée par un concentré de spodumène provenant de la Caroline du Nord ainsi que du Québec et de l’Ontario et ce, basée sur la carte de présentation événementielle. L’installation de conversion intégrera « un nouveau procédé hydrométallurgique sans sulfate [Tesla] sera le pionnier. »

En octobre 2018, Critical Éléments a annoncé la conversion réussie du concentré de spodumène de Rose en hydroxyde de lithium de qualité batterie dans le cadre d’un programme d’usine pilote réalisé par Metso Outotec, un pionnier des technologies de traitement durable des minéraux. Le procédé hydrométallurgique sans sulfate de Metso Outotec a généré de très bons résultats avec des taux d’extraction de lithium de 93 %, par rapport à l’indice de référence de marché de 70 – 75 %.

Tesla semble convaincu de pouvoir progresser grâce à des études techniques et au processus d’autorisation pour l’exploitation minière et l’utilisation de l’eau pour extraire le minerai de lithium contenu dans les sédiments (argile) de son nouveau projet de plus de 10 000 acres au Nevada, tout en étant le pionnier d’un processus approprié pour extraire le lithium du minerai en utilisant de l’eau et du sel de table. Critical Éléments est confiant que son concentré de spodumène de haute pureté, de source responsable et son hydroxyde de lithium de qualité batterie sera hautement commercialisable sur les marchés nord-américain et européen au cours de la décennie ou plus.

Les aspirations électriques du Québec

Dans une entrevue avec le ministre de l’Économie du Québec, Pierre Fitzgibbon par Le Journal (23 septembre 2020), le ministre a souligné l’aspiration de la province à bâtir une industrie de l’électrification axée sur la batterie lithium-ion. Le Québec dispose de ressources naturelles, de l’électricité peu coûteuse et à faible émission de carbone et du capital intellectuel pour transformer les matières premières en cathodes, anodes et électrolytes, à assembler en batteries lithium-ion. Le ministre voit un potentiel d’investissement cumulatif pouvant atteindre 7 milliards de dollars d’ici 10 ans et, pour faciliter cela, le Québec est prêt à contribuer jusqu’à 1,4 milliard de dollars. La vision de la province d’un centre de batteries basé au Québec et approvisionnant les industries automobiles nord-américaine et européenne est à la fois réaliste et bien alignée avec la vision de Critical Éléments.

Décret présidentiel américain

En septembre 2020, le président des États-Unis, Donald J. Trump, a signé le décret 13817 constatant qu’il existe une « dépendance excessive sur les minéraux critiques essentiels, sous forme transformée ou non transformée, d’adversaires étrangers » et que cela « constitue une inhabituelle et extraordinaire menace… pour la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des États-Unis ». Le président Trump a par conséquent déclaré une urgence nationale pour faire face à cette menace. Selon le décret, la liste des 35 minéraux essentiels comprend le lithium. Outre « l’expansion et le renforcement de la capacité minière et de traitement national », l’ordonnance vise à « réduire la vulnérabilité des États-Unis à la perturbation des chaînes d’approvisionnement minérales critiques grâce à la coopération et à la coordination avec les partenaires et alliés. »

Outre une enquête plus approfondie et des rapports officiels, d’autres mesures du décret peuvent inclure l’imposition de tarifs ou de quotas, des possibilités de financement, y compris des subventions, des garanties de prêt et d’autres primes et prêts incitatifs, et « utiliser toutes les autorités disponibles pour accélérer la délivrance des permis et l’achèvement des projets liés à l’expansion et à la protection de la chaîne d’approvisionnement nationale des minéraux. » L’importance d’une chaîne d’approvisionnement responsable et centrée sur l’Amérique du Nord pour les minéraux critiques est claire.

Discussions avec les partenaires stratégiques et le financement de projets

La Société continue de travailler en étroite collaboration avec son conseiller financier, Canaccord Genuity Corp., afin d’évaluer l’intérêt de partenaires stratégiques mondiaux qui cherchent à accélérer le développement du projet Rose.

Dans le cadre du processus, Critical Éléments et leur conseiller sont en contact avec un certain nombre de partenaires stratégiques potentiels, notamment les fabricants automobiles, les fabricants de cathodes et de batteries.

En parallèle, nous continuons de travailler avec diverses institutions financières et prêteuses afin d’explorer les opportunités de financement par emprunt pour la construction de Rose.

Le chef de la direction de Critical Éléments, Jean-Sébastien Lavallée, déclare : « Nous possédons 100 % du gisement Nisk-1 Ni-Cu-PGE. Compte tenu du récent intérêt élevé pour les projets de sulfure nickel, nous avons amorcé un examen des différentes options pour reconnaître la valeur du projet au nom des actionnaires. »

Dépôt NISK-1 Ni-Cu-PGE

Critical Éléments évalue diverses alternatives pour sa propriété Nisk détenue à 100 % (« Nisk »). Nisk est composé d’un bloc totalisant 100 claims couvrant une superficie de 51 km2et une longueur de plus de 20 km. La Route du Nord de Chibougamau passe à l’intérieur de la limite sud de la propriété. Nisk est également traversée en direction nord-est par une ligne électrique d’Hydro-Québec et une route qui se dirige vers le nord jusqu’à la rivière Eastmain et au-delà jusqu’à la région de la rivière La Grande.

Nisk est actuellement connue pour ses gisements magmatiques de sulfures de nickel-cuivre associés à un potentiel d’intrusion ultramafique. Il héberge notamment le gisement Nisk-1 Ni-Cu-PGE (« Nisk-1 »).

Nisk-1 est encaissé dans un corps allongé de roches ultramafiques serpentinisées qui encaissent le paragneiss et la séquence d’amphibolites du lac des Montagnes. L’intrusion rocheuse ultramafique est un dyke bordé de paragneiss et d’amphibolites. Assez similaires de part et d’autre du dyke ultramafique, ils peuvent encore être subdivisés en une séquence de paragneiss inférieure au nord-ouest du dyke (stratigraphiquement plus ancienne) et une séquence de paragneiss supérieure au SE du dyke (stratigraphiquement plus jeune).

Le dyke ultramafique n’est pas une seule intrusion. Au moins deux unités lithologiques distinctes peuvent être identifiées. La première, une péridotite serpentinisée grise avec des veinules de magnétite, ne contient pas de minéraux sulfurés. La seconde est une péridotite serpentinisée noire avec des veinules de chrysotile. La minéralisation de sulfures de Ni-Cu-Co-Fe est invariablement associée à cette serpentinite noire.

Nisk-1 est la seule zone minéralisée avec des ressources estimées sur la propriété. Une estimation des ressources NI 43-101 a été fournie en 2009 (Resource Estimate for the NISK-1 Deposit, Lac Levac Property, Nemiscau, Quebec, NI 43-101 Rapport technique préparé par Pierre Trudel Ph.D., ingénieur géologue) :

  • Ressource mesurée : 1 255 000 tonnes à 1,09 % Ni; 0,56 % Cu; 0,07 % Co; 1,11 g / t Pd et 0,20 g / t Pt
  • Ressource indiquée : 783 000 tonnes à 1,00 % Ni; 0,53 % Cu; 0,06 % Co; 0,91 g / t Pd et 0,29 g / t Pt
  • Ressource présumée : 1 053 000 tonnes à 0,81 % Ni; 0,32 % Cu; 0,06 % Co; 1,06 g / t Pd et 0,50 g / t Pt

En raison de l’augmentation d’intérêt pour les projets de nickel sulfuré, Critical Éléments a commencé un processus d’évaluation afin d’examiner et d’évaluer les options potentielles pour monétiser Nisk-1.

Personnes qualifiées

Paul Bonneville, ingénieur minier, directeur des opérations de la Société et personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101 sur les normes de divulgation, a révisé et approuvé le contenu technique de ce communiqué pour la Société.

À propos de Corporation Lithium Éléments Critiques

Le Groupe Primero a récemment complété la première phase du contrat d’implication anticipée de l’entrepreneur intervenue avec la Société et a fourni un prix maximum garanti pour l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction du projet Rose lithium-tantale détenu à 100 % par la Société. Ce coût forfaitaire est dans le même ordre de grandeur que les coûts estimés dans l’étude de faisabilité publiée le 29 novembre 2017 et basée sur des prédictions de prix de 750 $ US/tonne de concentré de lithium de qualité chimique (5 % Li2O), de 1 500 $ US/tonne de concentré de lithium de qualité technique (6 % Li2O), et de 130 $ US/kg pour le Ta2O5 contenu dans le concentré de tantalite et un taux de change de 0,75 $ US/$ CA. Le taux de rendement interne (« TRI ») du projet Rose lithium-tantale est estimé à 34,9 % après impôts et la valeur actualisée nette (« VAN ») à 726 millions $ CA à un taux d’escompte de 8 %. La période de recouvrement est estimée à 2,8 ans. Le TRI avant impôts du projet Rose lithium-tantale est estimé à 48,2 % et la VAN avant impôts à 1 257 millions $ CA à un taux d’escompte de 8 % (voir communiqué du 6 septembre 2017). L’analyse financière repose sur les ressources minérales indiquées. Une ressource minérale indiquée est la partie d’une ressource minérale dont la quantité, la teneur ou la qualité, les densités, la forme et les caractéristiques physiques peuvent être estimées avec un niveau de confiance suffisant pour permettre l’application appropriée des paramètres techniques et économiques, la planification minière et l’évaluation de la viabilité économique du dépôt. Le plan de minage prévoit l’extraction de 220,2 Mt de matériel composé de 26,8 Mt de minerai, 182,4 Mt de stériles et 11,0 Mt de morts-terrains. Le ratio de décapage moyen est de 7,2 tonnes de stériles par tonne de minerai. Le taux de production nominal a été estimé à 4 600 tonnes par jour, pour 350 jours d’exploitation par année. Le plan d’exploitation à ciel ouvert permet une durée de vie de la mine de 17 ans. La mine produira un total de 26,8 millions de tonnes de minerai ayant une teneur diluée moyenne de 0,85 % de Li2O et 133 ppm de Ta2O5. L’usine traitera 1,61 million de tonnes de minerai par année, pour une production annuelle moyenne de 236 532 tonnes de concentré de spodumène de qualité technique et chimique et 429 tonnes de concentré de tantalite.

RENSEIGNEMENTS :

Jean-Sébastien Lavallée, P. Géo.
Chef de la direction
819-354-5146
jslavallee@cecorp.ca
www.cecorp.ca

Ni la Bourse de croissance du TSX ni les autorités réglementaires
(telles que définies par les politiques de la Bourse de croissance du TSX)

SOURCE: Corporation lithium éléments critiques

View source version on accesswire.com:
https://www.accesswire.com/609729/Le-Projet-Rose-Lithium-Tantale-de-Corporation-Lithium-lments-Critiques-Mise-jour-Corporative

News Provided by ACCESSWIRE via QuoteMedia

Leave a Reply